Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Publié le par Gisou
Publié dans : #Virées botaniques

(à la sauce Gisou)

Il était une fois un géant vert qui vivait au pays des kangourous, des koalas et des eucalyptus.

Il était grand et fort comme un kangourou, et doux comme un koala. Ce géant vert aimait les roses (il les aime toujours, d'ailleurs...). Il les aimait tant qu'il s'amusait à les marier, de force et contre leur gré, malgré leurs cris de protestation et d'indignation. Il choisissait la maman pour sa bonne santé et sa vigueur, comme au Moyen-Age on choisissait sa "promise" : forte et bien en chair, avec des jambonneaux bien dodus et une belle croupe large, capable de mettre au monde de beaux enfants bien vigoureux.

Le papa, il le choisissait pour sa beauté et son parfum (bon, je vous passe la beauté et le parfum des élus du Moyen-Age, hem...). Eh oui, pour les roses, c'est comme ça que ça se passe, et non l'inverse ! La "Dame" pour la vigueur et la résistance, le "Monsieur" pour sa beauté et ses divines fragrances. Enfin c'est ce que nous a expliqué le spécialise es-multiplications à la roseraie André Eve, je suppose que le géant vert fait pareil ?

Il faisait rien qu'à leur faire faire des bébés, le géant vert, et il les élevait ensuite dans sa pépinière du pays des kangourous, des koalas et des eucalyptus. Il les regardait grandir et se développer en beaux rosiers vigoureux, plus beaux et parfumés les uns que les autres.

Ruffled Burgundy

Ruffled Burgundy

Arahan

Arahan

Bass Tone

Bass Tone

Breathless Charm

Breathless Charm

Dame Elégante

Dame Elégante

Disco Lemonade

Disco Lemonade

Fine Dressin

Fine Dressin

Hélène de Troie

Hélène de Troie

Igraine

Igraine

Jukebox Tune

Jukebox Tune

Lilac Jewel

Lilac Jewel

Rosie Lowing (celle-là même que j'ai embarquée !)

Rosie Lowing (celle-là même que j'ai embarquée !)

Wow Factor

Wow Factor

Et puis un jour, dans les mystères de la toile, le géant vert rencontra une gente dame jardinière du pays des frites aussi dingue de roses que lui. Elle en avait plein son jardin, des roses !

Et ils parlèrent... De quoi ? De roses bien sûr !

"Oh comme elles sont belles, tes roses ! Attends, gentil géant vert, j'ai une idée ! J'ai ici un ami belge qui aime les roses, qui cultive des roses et qui, comme toi, fait rien qu'à leur faire faire des bébés ! Je suis sûre que tes roses lui plairont, et elles plairont aussi à beaucoup d'amoureux des roses de Belgique et d'ailleurs, puisqu'elles me plaisent. Je vais lui parler de toi", lui dit la jolie dame blonde comme les blés et belge comme les frites (non Isa, tape pas s'teplait !).

Un géant vert au pays des frites...

Et c'est ainsi qu'un beau matin, le géant vert du pays des kangourous, des koalas et des eucalyptus atterrit au pays des frites (et accessoirement de la bière et du chocolat) ! Il avait apporté dans ses bagages des boutures de ses bébés afin de les faire connaître, croître et multiplier au pays de ses amis belges.

Un géant vert au pays des frites...

A la gente Dame blonde comme les blés il dédia une rose, une merveille de rose au teint de porcelaine, à peine rosée, qui fit honneur à cette jardinière qui aime tant les roses. Ils la baptisèrent "Isabelle et le Magicien d'Oz" (la rose bien sûr, pas la dame ! c'est moi qui explique mal ou vous faites rien qu'à faire semblant de ne pas comprendre ?)

Un géant vert au pays des frites...

Le bébé fut baptisé au champagne, mais aussi par les vannes célestes qui déversèrent sur lui et les invités leurs plus belles "draches". Une foule intense participa à cette heureuse cérémonie, où l'on vit aussi fleurir des parapluies...

Pardon Warren de t'avoir coupé la tête, mais tu es si... géant !

Pardon Warren de t'avoir coupé la tête, mais tu es si... géant !

Un géant vert au pays des frites...
Un géant vert au pays des frites...

Mais c'est quoi ce pays où il pleut comme vache qui broute, un jour de baptême ?", semble dire le rosiériste du pays des frites. "Vous ne croyez tout de même pas que je vais faire mon discours sous la pluie ?"...

Eh bien si, il le fit ! Un beau discours, et il poussa même le vice, à la fin, à secouer la bouteille de champagne et à nous arroser copieusement ! J'ai lancé un grand cri et me suis retournée pour protéger mon APN, je n'ai donc pu immortaliser l'instant...

Un géant vert au pays des frites...
Un géant vert au pays des frites...

On s'embrassa sous les parapluies....

Un géant vert au pays des frites...
Un géant vert au pays des frites...
Un géant vert au pays des frites...
Un géant vert au pays des frites...

On trinqua à la santé de la Rose, des Australiens, des Belges et de tous ceux qui étaient venus, parfois de très loin...

Un géant vert au pays des frites...
Un géant vert au pays des frites...

Ces événements eurent lieu le 28 juin 2014 mais un emploi du temps très chargé m'a mis des bâtons dans les roues...

A présent, le géant vert est reparti au pays des kangourous, des koalas et des eucalyptus mais il reviendra, j'en suis sûre !

En attendant, il nous reste ses merveilleuses roses qui bientôt fleuriront nos jardins. Même les paparazzis ne résistent pas à leurs charmes !

Merci à Isabelle, Daniel et Warren pour cette fabuleuse journée !

Où le paparazzi fut attrapé par un autre paparazzi... Merci Jean-Claude !

Où le paparazzi fut attrapé par un autre paparazzi... Merci Jean-Claude !

J'espère ne vexer personne avec ma version à la sauce alsacienne, et surtout pas le géant vert et mes nouveaux amis du pays des frites !

Commenter cet article

Caroline JardindesPixies 04/08/2014 16:34

Quelle rencontre. malheureusement, j'y suis allée le vendredi, mon week-end étant déjà complet et mon gros ventre ne me permet pas de faire d'excès. J'ai craqué aussi sur le rosier Rosie Lowing, je me réjouis de voir ce qu'il donnera chez toi! Bisous d'une jardinière du pays des frites. Caroline

Gisou 04/08/2014 22:26

Bonjour Caroline, merci pour ta visite !
Un heureux événement ? Je m'en réjouis et te souhaite beaucoup de bonheur, et surtout sur tout se passe bien. Rosie Lowing ? Je ne manquerai pas d'en parler bien sûr, pour l'instant elle s'est pris un malencontreux coup de ballon de la part du fiston ou d'un de ses copains. Résultat : une branche cassée, que j'ai coupée et piquée sans trop de conviction dans un pot avec d'autres boutures... Et j'ai protégé la belle en l'entourant de grillage avant sa mise en place définitive dans un coin moins dangereux pour elle.

Martine 19/07/2014 20:30

Quelle belle histoire et tu la raconte merveilleusement bien surtout à la sauce alsacienne!
bisous Martine

Gisou 20/07/2014 22:39

Coucou Martine, merci ! Je crois qu'elle a bien pris, la sauce alsacienne ! Lol. Bisous !

Malo 14/07/2014 17:17

Génial ton article! Ah tu sais bien raconter des histoires chère Gisou! J'ai bien ri!

Gisou 20/07/2014 22:38

Merci Malo, j'aime bien, autant que possible mettre un peu d'humour dans les salades... Lol. Bisous, bonne semaine.

Régine R 14/07/2014 09:42

plus d'internet hier alors que je m'apprêtais à mettre un commentaire, tu le crois ??? bon c'est pas grave, ça m'a laissé l'occasion de lire une seconde fois, et j'adore ton écriture. Elle est pleine d'humour, de tendresse, de générosité ..... on vit ou revit les événements avec toi, le sourire aux lèvres et la joie au cœur. A très vite Gisou, gros bisous :-*

Gisou 20/07/2014 22:36

Ça arrive, ce genre de trucs idiots, oui je le crois... Ça arrive ici aussi qu'il n'y ait plus de réseau. Et pis tant qu'à faire, autant qu'il y ait de l'humour, même si souvent ça m'oblige à me creuser la cervelle ! Gros bisous et bonne semaine !

evapetitcoeur 13/07/2014 18:33

Poesie, émotion et rire sont les ingrédients de ton récit Gysou, la joie d'Isabelle fait plaisir à Voir !!!
Bises et bonne soirée ...Colette

Gisou 20/07/2014 22:33

Merci Eva, je crois que nous étions tous très heureux ce jour-là, sauf peut-être nos maris quand ils ont vu le coffre de la voiture, déjà bien rempli par les bagages, se remplir de plantes de toutes sortes au gré de nos achats et des échanges entre copinautes ! Il a fallu faire le voyage du retour avec des roses et des sacs de plantes sur la banquette arrière, entre deux blondes incapables de résister ! Mdr