Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Publié le par Gisou
Publié dans : #Au fil des saisons

Quoi de neuf au jardin ?

Les sédums 'Autumn Joy' ('Herbstfreude' en allemand, 'Joie d'Automne' en french...) rosissent à côté du callicarpa 'Cardinal' au beau feuillage vert doré qui va bientôt virer au rose lui aussi. Si si, au rose ! Parfaitement, M'sieurs'Dames, je ne vous prends pas pour un éléphant ! J'ai pas pu résister il y a deux ans lorsque je l'ai vu chez Maurice Laurent, il brillait comme un joyau au milieu de la pépinière, fin octobre... Coup de coeur confirmé tout de suite après, lors de ma visite au Bois Marquis (tiens, faudra que je vous fasse un récap de cette visite-là cet hiver...), où de magnifiques exemplaires tiennent compagnie à des cornouillers au feuillage doré...

Le géranium 'Ann Folkard', grand vadrouilleur devant l'Eternel, lance ses tiges et se faufile bien loin de son pied. Je l'avais planté là pour qu'il s'immisce dans l'arbuste car outre son beau coloris magenta et son feuillage doré, il possède une étonnante faculté à grimper, et il n'est pas le seul dans cette catégorie... Et en plus il est remontant !

Mi-septembre...
Mi-septembre...

Un autre grimpeur remontant, c'est 'Rozanne', ici planté en pot pour tenir compagnie à un buis panaché (soit dit en passant moins sensible à la pyrale que les buis verts, son feuillage est nettement plus coriace).

Mi-septembre...Mi-septembre...

Un petit nouveau, c'est 'Sweet Heidy', un cousin de 'Rozanne' à fleur mauve striée et coeur blanc (sa beauté ressort assez mal sur la photo, de plus il est un peu grignoté) :

Mi-septembre...

Côté roses, ça fleurit plutôt bien, avec la fraicheur et la pluie retrouvées !

Le fameux pseudo 'Alden Biesen' qui, après recherches, s'avère être 'Bukavu' (non, ce n'est pas 'Matuvu', ni 'Katubu'...) Eh bien, il va falloir que je déplace car il ne s'accorde pas avec 'Blue Eden'. Ils sont un peu dans les mêmes tons, des couleurs fortes, et ne se mettent pas mutuellement en valeur. Blue Eden... Je me demande d'ailleurs ce qu'ils lui ont trouvé de bleu, à celui-là, car il est franchement... framboise ? magenta ? comment diable appelle-t-on cette couleur ? En plus, là il ressemble à un pétard, à tous les stades de l'explosion ! N'empêche que je l'aime bien, il est vigoureux et refait sans cesse de nouveaux boutons. A la place de 'Bukavu' je planterai 'Le Jardin de Bellevue', un grand arbuste hybride de moschata fleurissant rose pâle lilacé.

'Bukavu' quant à lui ira rejoindre le fond du jardin, entouré de rosiers blancs et rose pâle.

Encore des modifications et du boulot en perspective !

'Bukavu'

'Bukavu'

'Blue Eden'

'Blue Eden'

Une autre nouveauté, voici 'Liola', une mignonne rose simple à pétales ondulés, froufroutants, de couleur crème et bordée d'un liseré rose. Celle-ci aussi je vais devoir la déplacer, elle est en plein vent et ses jolis papillons s'abîment vite sous l'effet des courants d'air. Elle me plait beaucoup !

'Liola'

'Liola'

Deuxième et très belle floraison de 'Golden Wings' :

Mi-septembre...

What else ? Eh bien, il reste une mosaïque d'anémones du Japon (September Charm, isn't it ?). La pluie leur réussit bien, elles sont resplendissantes !

Anémone hupehensis 'September Charm'

Anémone hupehensis 'September Charm'

Un petit pâté de sédum 'Karfunkelstein'... Karfunkelwhat ??? Stein !

Non mais franchement, qui donc m'a sorti un nom pareil ? Pourquoi pas Ramstein, tant qu'on y est... Etonnant que j'aie réussi à le retenir. Peut-être parce qu'il me vient de mon amie Chatou qui m'a gentiment offert une petite bouture qui va devenir une jolie plante ! Il arbore de belles fleurs rose foncé et rose clair mêlées, et un feuillage très pourpre, presque chocolat. Et il se tient bien droit !

Mi-septembre...

Mon pied de lierre arborescent forme ses boutons qui, une fois ouverts, nourriront les derniers butineurs... J'adore ces feux d'artifice vert tendre :

Mi-septembre...

Et j'ai complètement craqué devant le joli feuillage maculé du géranium oxonianum 'Katherine Adèle' :

Mi-septembre...

Vous savez quoi ? J'ai bien l'impression que mon jardin n'est jamais aussi beau que lorsqu'il fait frais et pluvieux... C'est à dire au printemps et à l'automne. Ca tombe bien, ce sont les deux saisons que je préfère...

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Microcosmos

Ma Dalton...

Tagada tagada il y a quelques années elle était apparue dans mon jardin,

Deux ans de suite je l'ai vue, accrochée dans les herbes, et même sur une paroi de la piscine...

Tagada tagada puis elle disparut....

Et puis l'autre soir en arrosant, devinez ce que j'ai vu ?

Tagada tagada après des années elle est revenue !

Voici Ma Dalton.... Et tout d'un coup,

Tagada tagada y a plus personne....

Microcosmos

Vrai de vrai, j'aime pas trop ces bêtes à huit pattes qui tissent leurs toiles dans lesquelles je me prends en désherbant, mais celle-ci exerce sur moi une véritable fascination...

Par ses couleurs déjà, Argiope bruennichi (ou argiope frelon, ou épeire fasciée, comme vous voudrez) n'est pas banale, avec son pyjama rayé façon prisonnier du temps des Dalton. Futée la bête, elle se fait passer pour une guêpe, ce qui lui vaut sans doute d'éviter de passer de prédateur à prédaté (ça se dit, prédaté ?) ou à victime, si vous préférez... Du moins c'est ce que je croyais ! Ben non, même pas, ça la rendrait simplement moins visible pour ses victimes, les dessins de son abdomen constitueraient un genre de leurre.

Microcosmos

Et puis elle en a de drôles de moeurs, Ma Dalton ! Elle pratique le cannibalisme sexuel et la polyandrie. La quoi ? C'est à dire ???

C'est à dire que, non contente de dévorer son amant après l'accouplement, elle multiplie les parties fines, une façon sans doute de s'assurer les meilleures graines, ou des graines plus variées ?... Avouez que ça vous en bouche un coin... A elle aussi d'ailleurs, comme nous l'allons voir tout à l'heure...

Eh oui, le pôv petit mâle argiope, c'est comme les kleenex : usage unique mais au lieu de le jeter, on le mange ! Rien ne se perd, tout se recycle, elle est drôlement dans l'air du temps, Ma Dalton !

Les pôv' petits mâles essaieront bien sûr d'échapper à leur horrible sort, ils ont une parade bien à eux : sitôt la "chose" accomplie, ils tenteront de prendre la poudre d'escampette et pour que ça aille plus vite, ils sont prêts à y laisser un bout de leur virilité. En effet, leur prépuce (ou ce qui en tient lieu, suis pas allée voir de près...) est prédécoupé façon bouchon de bouteille en plastique et se détache en cas d'urgence absolue (ce qui est toujours le cas !). Par contre j'ignore si ça repousse ou s'il reste eunuque jusqu'à la fin de ses jours... Et en plus, ça ne l'empêche pas toujours de se faire manger quand même ! Je t'aime, j'ai envie de te dévorer... De la parole à l'acte, chez Ma Dalton, il n'y a qu'un pas aisément franchi !

Mais il arrive quelques fois que le malheureux partenaire tienne sa vengeance, souvent post-mortem d'ailleurs... Car en effet le petit bout de ses bijoux de famille resté dans le... dans la... enfin vous voyez ce que je veux dire... dans l'intimité de Ma Dalton quoi ! Ben ce petit bout agit comme un bouchon et va empêcher la vilaine de poursuivre ses ébats avec d'autres partenaires, un genre de ceinture de chasteté, vous voyez ? Une façon pour le mâle de s'assurer la légitimité de sa descendance... Après tous ces sacrifices, c'est bien mérité, non ?

Microcosmos

Surprenante et cruelle nature ! Ils ont la vie dure, les Dalton mâles, ils se la pètent pas comme leurs homologues humains ! Je parle des Daltons là, hein ? Soyez pas susceptibles, Messieurs !!!

Bons baisers de Ma !

Voir les commentaires