Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Publié le par Gisou
Publié dans : #Hiver

En fait, ces dernières années, c'est TOUJOURS Noël après Noël ! Y a plus de saisons, bonnes gens ! C'est Noël au balcon, l'hiver arrive juste après, en retard, comme les mauvais élèves... Ou comme moi qui arrive toujours en retard au boulot...

Bref, le Père Noël avait oublié de nous livrer la buche (ah bon, il livre pas les buches, le Père Noël ?), mais il a peut-être survolé l'Alsace cette nuit en rentrant au pays, et de son traineau sont tombées ces quelques friandises qui auraient pu servir de décor à la buche qu'on n'a pas eue...

Dans son sillage sont tombés aussi quelques gros flocons, vite fondus, vite disparus, il pleuvait déjà très fort lorsque j'ai mis le nez dehors pour immortaliser ces chefs d'œuvres en péril...

Il me tarde de voir les roses de Warren chapeautées ainsi.

Jardin de Granville en friandise givrée

Jardin de Granville en friandise givrée

Blue Eden joliment chapeauté

Blue Eden joliment chapeauté

Et Peter Paul Rubens qui se prend pour Napoléon !

Et Peter Paul Rubens qui se prend pour Napoléon !

Tout ceci sous l'oeil moqueur du merle, accouru aux restos du cœur !

Après Noël, c'est encore Noël !

Allez, bonnes gens, je m'en vais de ce pas festoyer des reliefs du repas de Noël.

Et si je ne vous vois plus d'ici là, je vous souhaite d'ores et déjà une année 2015 pleine de rencontres, de merveilles à planter, à choyer, du temps à passer au jardin, à embellir, à peaufiner, à..., à...., enfin vous voyez ce que je veux dire !

TRES BELLE ANNEE 2015, gros bisous !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Oiseaux

Que lui est-il donc arrivé ? Contre qui donc s'est-il bagarré ?

Contre le tigre aux yeux verts du quartier ?

Contre un de ses semblables qui prétendait lui piquer ses deniers ?

Ou bien, aveuglé comme l'alouette, aurait-il cogné dans une vitre

Et serait tombé à terre, un moment assommé ?

Il n'a pas voulu me le dire, ce coquin de rouquin,

se contentant de sautiller alentour tandis que je nettoyais le jardin,

Un brin insolent, un brin curieux, mais toujours très attachant,

S'éloignant et revenant,

Poussant l'audace jusqu'à venir picorer à mes pieds,

Fouillant la terre retournée à la recherche de quelques vers,

puis, rassasié, s'en allait faire toilette dans les branches du rosier.

Je n'ai pu m'empêcher de l'aider à s'engraisser quelque peu,

en prévision d'un hiver peut-être rigoureux.

Il me connait à présent, sait que jamais il n'aura à craindre de moi.

Il se méfie juste un peu

De ce gros œil noir que je porte parfois et qui le regarde fixement,

faisant "clac" en se refermant.

Mon p'tit copain le balafré
Mon p'tit copain le balafré
Mon p'tit copain le balafré
Mon p'tit copain le balafré
Mon p'tit copain le balafré

Mon p'tit copain le balafré et moi,

nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d'année !

Gros bisous !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Roses

Vous en connaissez , des marmottes qui s'en vont roupiller fin août pour se réveiller bêtement début décembre ? Non ? Ben maintenant si, vous en connaissez au moins une : moi !

Et je peux vous dire que c'est la faute à la météo ! Les six rondelles (les hirondelles en alsacien) et les six-gognes s'étant enfuies à tire-d'aile bien tôt cette année, la marmotte (et d'autres d'ailleurs) en avait déduit que l'hiver allait être rude et précoce. Et zou ! Ni d'une, ni deux, sous la couette ! Ha ha ! Vous avez raison de rigoler, c'est bête une marmotte, hein ? Je crois bien que c'est cette douceur inhabituelle qui l'a réveillée, l'avait trop chaud sous la couette (quoique depuis quelques jours, ça caille mais j'avais commencé à rédiger mon article fin novembre...). Une petite faim aussi, peut-être... C'est malin, pas sûr qu'elle réussisse à se rendormir maintenant car moi, lorsque je m'endors bêtement sur le canapé et que je me réveille au milieu de la nuit, j'arrive pas bien à me rendormir... Vous voyez pas le rapport ? Hem, peu importe ! Et puis c'est bientôt Noweel, alors y a aut'chose à faire que de dormir, non ?

Bon, bref... Je profite que je suis réveillée pour vous parler de roses (ben quoi ? une marmotte ne peut pas aimer les roses ???), ou plutôt d'une rose en particulier, venue de très loin, de l'autre bout de la planète, là où poussent les kangourous et les eucalyptus (enfin non, ça ne pousse pas les kangourous, ça saute...) et qui, via la Belgique, a atterri dans un petit jardin alsacien survolé à la belle saison par les six rondelles et aussi quelques six-gognes (non, pas de kangourous, manquerait plus qu'ils viennent piétiner mes plates-bandes ceux-là, je les laisse aux australiens !).

En plus, il a un nom bien de là-bas, ce rosier : Widgee Didgee ! mais ouesqu'ils vont me chercher des noms pareils ?? Ca se prononce comment ??? OuaÏdjiiii Daïdjiiii ? Ben je suis propre, va falloir que je me mette à l'australien maintenant pour lui parler, à mon rosier ! Hundert kiah(*), on est pas sortis de l'auberge ! (* = dérivé adouci de "nunda dia", juron alsacien qu'on pourrait traduire par "mille sabords !" ou "Nun de diou !").

Un petit air bien de là-bas oui, y a qu'à voir son port de tête ! Il me ferait pas un peu la politique de l'autruche, celui-là (enfin plutôt la politique de l'émeu...) ? Je l'entends presque se demander, avec son accent à couper au couteau : "mais ch'uis où ? Où qu'il est le Géant Vert qui m'a mis au monde ? Dans quel coin perdu suis-je donc tombé ?" Et de baisser la tête, comme pour ne pas voir le ravissant jardin où il a atterri... Ingrat, va ! A moins qu'il ne soit timide ? Ou é(meu)mu ? Je fais quoi moi, pour l'amadouer, cet oiseau-là ??? Z'ont dit qu'il fallait pas le nourrir, mais il a peut-être soif ? Allez, un peu de bonne eau de pluie de la citerne, mise à tiédir dans l'arrosoir, ça ne devrait pas lui faire de mal...

W.D. (Widgee Didgee) de W.M. (Warren Millington) le 30/08/14

W.D. (Widgee Didgee) de W.M. (Warren Millington) le 30/08/14

N'est-ce pas qu'il est beau, même quand il fait l'émeu ? On dirait que l'eau d'Alsace lui a fait du bien car dès le lendemain, le voilà qui dresse fièrement la tête, se risquant même à jeter un œil alentour (au sens figuré, n'est-ce pas ?)...

Visez un peu cette crinoline de pétales tuyautés, élégamment enroulés, plus clairs sur l'extérieur ! Une merveille, plus belle que les koalas, les kangourous et les zémeus réunis (je sais, ça n'a rien à voir mais quand je suis fatiguée je raconte n'importe quoi !).

Et ce n'est que le début ! De toutes les roses du jardin, il ne ressemble à aucune ! Ni en couleur, ni en forme. Un bel hybride de thé.

W.D. de W.M. le 31/08/2014.

W.D. de W.M. le 31/08/2014.

Un peu plus tard...

Un peu plus tard...

Elle se dévoile peu à peu, s'ouvre à son environnement, toujours emprisonnée dans son pot. Regarde à droite, puis à gauche, toujours sur sa réserve...

Le réveil de la marmotte...
Le réveil de la marmotte...

Bon, l'endroit ne semble pas dangereux, je peux peut-être me détendre un peu...

Le 01/09/2014

Le 01/09/2014

Voire carrément me gonfler d'orgueil !

Le 02/09/14.

Le 02/09/14.

Non décidemment, je n'en ai aucune qui ait cette allure-là : toute ébouriffée et pourtant si élégante ! Une p'tite mosaïque ?

Le réveil de la marmotte...

Elle tire sa révérence tout doucement, jour après jour, tout en restant belle, toujours ébouriffée mais si classe !

Le 03/09/2014.

Le 03/09/2014.

Pâlissant sur ses vieux jours...

Le 06/09/14.

Le 06/09/14.

Rigolote, complètement explosée, telle un feu d'artifice rose bonbon...

Le 06/09/2014.

Le 06/09/2014.

Elle tient une bonne semaine, qui dit mieux ?

Merci à Warren d'avoir créé cette merveille, et bien d'autres...

J'espère que vous ne me tiendrez pas rigueur de ma longue absence, ici et sur vos blogs, je vais tenter de rattraper ça. En attendant, toutes ces salades m'ont donné faim, m'en vais me mitonner une bonne choucroute ! Comment ça, les marmottent ne mangent pas de choucroute ? Et les marmottes alsaciennes, alors ?

Bisoussssss !

Voir les commentaires