Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Publié le par Gisou
Publié dans : #Microcosmos

Coucou, c'est pour une interview ?

Bien volontiers ! Je me présente : je suis la mante religieuse !

On m'a surnommée ainsi à cause de ma posture : avec mes pattes antérieures repliées, j'ai l'air de prier, parait-il... Mais ne vous y trompez pas, je n'ai rien d'une grenouille de bénitier, au contraire ! D'ailleurs, vous n'auriez pas un alka selzer ? Je viens de dévorer mon mari, j'ai du mal à digérer... Burps ! Je lui ai coupé la tête qu'il frétillait encore ! Hihi ! Ah ces mâles, le sexe les perd toujours ! Mais il m'arrive aussi de m'en prendre à une de mes semblables, si elle a le malheur de passer sur mon territoire alors que j'ai un p'tit creux !

Microcosmos

En plus, je sais très bien jouer à cache-cache, façon Cartapus, vous savez, l'espionne dans "Astérix Mission Cléopâtre" : on m'voit, on m'voit pas, on m'voit pas, on m'voit....

Et là, vous m'voyez ? Pratique tout ce même, ce costume vert ! Je chasse à l'affut, sans en avoir l'air, tout vert confondu. Avouez que question mimétisme, je suis imbattable ! il n'est guère que les phasmes qui fassent aussi bien !

Microcosmos

Tuer n'est pas jouer : l'extrémité de mes pattes antérieures est munie d'une griffe qui me sert de harpon, mortel ! Avec ça, je suis la digne descendante des velociraptors et autres tyrannosaures de la préhistoire ! Mes proies n'ont aucune chance.

J'ai aussi une tête qui tourne à 180° : même sans bouger d'un poil, je peux suivre du regard l'imprudent insecte qui ne se doute de rien... Un atout supplémentaire ? cette tache en forme d'œil à l'intérieur de mes "biceps" : lorsque je veux effrayer un adversaire, j'écarte précipitamment les bras, effet garanti !

Microcosmos

Bon, c'est pas tout, c'est que j'ai encore faim, moi ! Je repars à la chasse, ciao la compagnie !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Au fil des saisons, #Printemps

Bon allez, on va dire que j'ai eu un gros coup de mou ces dernières semaines... Grosse fatigue (ou grosse flemme ? ou les deux ?) et surtout gros manque d'inspiration. Même mes deux passions favorites, le jardin et la photo, sont restées en plan... Je me demandais si ça aller durer, si j'allais pouvoir (ou vouloir) continuer à alimenter ce blog... Pffff, pas l'ombre d'une idée, j'vous jure ! Je regardais mes plantes pousser, sans l'étincelle habituelle qui me faisait grimper l'escalier deux à deux, saisir l'APN dans l'armoire, dégringoler les marches, traverser le jardin au pas de course pour immortaliser la dernière merveille qui venait de naître...

Non, juste lasse. Juste... Comment dire ? Désabusée ? Gavée ? Je me voyais très bien continuer à nourrir ma passion dans l'ombre, pour moi toute seule. C'est grave, Docteur ?

Faut dire qu'ici, ce n'est pas encore l'explosion végétale comme c'est le cas chez nombre d'entre vous. Non, ici la nature c'est : "qui va piano va sano"... Enfin presque! Si je passe en revue mes posts du printemps 2013 où les muscaris, jacinthes, tulipes et autres épimédiums fleurissaient vers le 20 avril, on a quand même un bon mois d'avance par rapport à l'an dernier.

Les voici donc, les fleurettes du moment, fraîchement saisies cet après midi (doublement fraichement d'ailleurs puisque, après une semaine très ensoleillée, franchement printanière et des températures flirtant avec les 20° l'après-midi, nous avons droit à un rafraîchissement circonstancié digne des Saints de Glace ! Normal après tout, puisque tout est en avance cette année. Les Saints de Glace en mars ? Manque plus que des flocons !

En attendant, un peu de jaune pour la gaieté, ça va peut-être me tirer de ma léthargie !

Forsythia koreana 'Kumsun', épimédium versicolor 'Sulphureum', jacinthe 'City of Harlem', narcisse 'Ice Follies' et fuchsia magellanica 'Aurea' qui repart sur les branches de l'an passé qui, d'habitude, trépassent en hiver...

Forsythia koreana 'Kumsun', épimédium versicolor 'Sulphureum', jacinthe 'City of Harlem', narcisse 'Ice Follies' et fuchsia magellanica 'Aurea' qui repart sur les branches de l'an passé qui, d'habitude, trépassent en hiver...

A propos, y en a qu'aiment pas les rhododendrons, moi j'aime pas ces grands narcisses. "Ben pourquoi tu les a plantés alors ???" Passque ils faisaient partie d'un mélange de bulbes 'Clair de Lune' (jaune pâle et blanc. Le truc à ne pas faire, les mélanges de bulbes, y a toujours un truc qui cloche...). Donc les narcisses, hauts d'une quarantaine de cm, me paraissent trop raides, trop grands, trop peu naturels pour mon petit jardin. Je préfère les variétés plus petites qui s'intègrent mieux, par petites taches disséminées entre les arbustes et les rosiers. Je viens d'ailleurs de me rendre à l'évidence : au contraire des tulipes qui prolifèrent ici, les narcisses boudent. Ils fleurissent un an ou deux puis disparaissent. Terre trop lourde, trop humide l'hiver qui fait pourrir les bulbes ? En tous cas les mulots n'y sont pour rien, je n'ai jamais vu la moindre galerie... Et je pense qu'ils s'attaqueraient étalement aux tulipes, ce qui n'est pas le cas puisqu'elles prolifèrent... Ah bon, je l'ai déjà dit ?

Un peu de bleu à présent, en rappel au beau ciel que nous avions ces derniers jours, un bleu qui s'accorde à merveille avec les jaunes pâles et les blancs. Certains bleus démarrent rose, comme la pulmonaire, d'autres ont une belle tonalité délavée, comme la pulmonaire !

Brunnera 'Jack Frost', pulmonaria 'Majesté', pulmonaria 'Opal', muscaris, brunnera J.F....

Brunnera 'Jack Frost', pulmonaria 'Majesté', pulmonaria 'Opal', muscaris, brunnera J.F....

Du blanc pour faire le lien entre les deux, tempérer et adoucir....

Fraise des bois, tulipe 'Exotic Emperor, jacinthe 'Carnegie', iberis sempervirens 'Snowflake', jacinthe 'Carnegie'

Fraise des bois, tulipe 'Exotic Emperor, jacinthe 'Carnegie', iberis sempervirens 'Snowflake', jacinthe 'Carnegie'

Et puis l'autre jour, bêtement, en me promenassant entre les rayons du Trèfle Vert local ou j'étais "juste" venue pour acheter du terreau, devinez quoi ? Deux heuchères superbes et une heucherella ont littéralement sauté dans mon chariot ! Dingue, n'est-ce pas ?

Des plantes sans nom, déjà bien développées, presque adultes, à moins de 4 euros ! Je vous avais déjà dit que j'ai un faible pour les heuchères et leurs cousines ? J'en ai déjà une belle collection ! De mes trois nouvelles protégées, j'en ai identifié deux sans peine : une des heuchères est 'Green Spice' dont je possède déjà un exemplaire au fond du jardin. L'autre est une belle au feuillage sombre pourpre et argent.

Quant à l'heucherella, il s'agit incontestablement de 'Sweet Tea'. Avec elle, c'est l'automne dès le printemps ! Pour être honnête, ce type de coloris ne m'avait jamais attirée, pour la bonne et simple raison que je ne le trouvais pas très naturel, un peu tristounet... Et puis là, je l'ai vue en vrai et... je n'ai pas pu m'empêcher de l'embarquer ! Sans regret, couleurs magnifiques ! Reste à identifier ma pourpre et argent...

Heuchera 'Green Spice'

Heuchera 'Green Spice'

Heuchera à identifier

Heuchera à identifier

Heucherella 'Sweet Tea'

Heucherella 'Sweet Tea'

Eh woui, c'est la saison des bêtises qui commence. Les virées en jardinerie, aux foires aux plantes, sans compter les commandes sur le web...

Les derniers gros travaux d'aménagement et de pavage ont été réalisés la semaine passée, il ne nous reste plus qu'à refaire le gazon complètement piétiné à cette occasion, puis à poser de grandes dalles rectangulaires en guise de chemin au milieu de la pelouse. Au final j'ai du me résoudre à supprimer, le coeur gros, mon rosier 'Marie l'Intrépide' qui prenait vraiment trop de place sur un passage exigü, non sans avoir coupé auparavant quelques boutures qui font déjà des feuilles. Elle est vraiment intrépide, ma belle Marie ! La bonne nouvelle, c'est que j'ai à présent une bordure de 40 cm de large à garnir tout le long de la maison, côté ouest ! Je pense y installer des plantes de mi-ombre puisque l'endroit, coincé entre la maison et le garage, ne bénéficie que de quelques heures d'ensoleillement. Je pense à des heuchères, des fougères et peut-être un ou deux hostas, de petites spirées colorées et peut-être, sur un treillage, un petit rosier grimpant et une clématite à l'endroit le plus ensoleillé. Mon rosier 'Olivia', né au jardin, serait parfait pour cet endroit... Chéri a bien précisé qu'il ne voulait plus de "truc qui déborde"... Oui Chef !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Divers

Je vous présente une nouvelle venue dans la blogosphère jardinesque, il s'agit de Linette, du blog "Les jardins de Linette". Elle a aussi, par ailleurs, une passion pour la broderie et un blog consacré à cette passion : "De Lin et de Linette".

Installée dans l'Hérault sous le soleil de la Méditerranée et après l'acquisition et la réfection d'une maison, elle s'attaque au jardin.

Merci de lui rendre visite et de lui réserver votre plus bel accueil !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Rétrospectives

On remet ça ? Un p'tit tour du jardin sur l'invitation de Marie-Claude ?

Alors, en septembre, il n'y a pas...

De vue générale préférée ! Hem !... Les vues générales, j'en prends 3 ou 4 dans l'année, et ce sont toujours les mêmes ! Une fois dans un sens, une fois dans l'autre, et ça s'arrête là ! Eh oui, comment voulez-vous faire, dans un rectangle de 25 m de long sur 5 de large ? Forcément, les angles de vue sont limités ! Je me dis que j'aurais du procéder autrement, à la conception, il y a 17 ans... Créer de petits espaces clos... Ou presque... Mais voilà, il y a 17 ans, je voyais les choses autrement !

Mais en septembre il y a...

Une mosaïque de roses :

Liola (2x), Munstead Wood, Blue Eden, Bukavu, Yesterday, Golden Wings, Florence Delattre, Blue Eden en bouton.

Liola (2x), Munstead Wood, Blue Eden, Bukavu, Yesterday, Golden Wings, Florence Delattre, Blue Eden en bouton.

Des fruits :

Fruits de cornus kousa 'Nicole', rosa glauca, cornus mas Variegata, hedera helix arborescens.

Fruits de cornus kousa 'Nicole', rosa glauca, cornus mas Variegata, hedera helix arborescens.

Des fleurs :

Géranium 'Ann Folkard', sédum 'Karkunkelstein', géranium 'Sweet Heidi' un peu grignoté, fuchsia magellanica Aurea, anémone huppehensis 'September Charm', leucanthemella serotina.

Géranium 'Ann Folkard', sédum 'Karkunkelstein', géranium 'Sweet Heidi' un peu grignoté, fuchsia magellanica Aurea, anémone huppehensis 'September Charm', leucanthemella serotina.

Des associations :

Callicarpa 'Cardinal, sédum 'Autumn Joy', euphorbia polychroma, géranium 'Ann Folkard', leucanthemella serotina (au fond).

Callicarpa 'Cardinal, sédum 'Autumn Joy', euphorbia polychroma, géranium 'Ann Folkard', leucanthemella serotina (au fond).

Rosa 'Golden Wings', aster 'Lady in Black'.

Rosa 'Golden Wings', aster 'Lady in Black'.

Echinacea 'Prairie Splendor' et graminées...

Echinacea 'Prairie Splendor' et graminées...

De belles découvertes ?

Les amours de Karfunkelstein avec une butineuse...

Les amours de Karfunkelstein avec une butineuse...

Sweet Heidi aussi est très aimé, mais je ne sais pas par qui...

Sweet Heidi aussi est très aimé, mais je ne sais pas par qui...

Rosa 'Liola'

Rosa 'Liola'

Une déception ? non, je ne crois pas...

Allez, une dernière pour la route, celle de mon fuchsia magellanica Aurea, très fleuri en cette saison :

Il fleurit jusqu'aux gelées, j'adore !

Il fleurit jusqu'aux gelées, j'adore !

Chers amis, je vous souhaite un très beau week-end !

Ciao, à la prochaine !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Microcosmos

Histoire de bourdons...

La rétrospective du mois d'août m'a replongé dans les photos d'été et parmi elles, j'ai retrouvé des portraits de p'tits pépères sympathiques en pyjama de velours rayé, affairés, butinant ou se reposant au gré des fleurs...

Bourdon : Wiki en dit que ce sont des insectes sociaux ou solitaires, au vol bruyant, plus trapus et plus velus que les abeilles (ça, on l'avait remarqué, tiens !). Ils sont capables de produire leur chaleur corporelle et de voler à partir d'une température de 5°, alors que l'abeille ne sort qu'à partir de 15 ° (ça, je ne le savais pas par contre...).

Ce sont de grands pollinisateurs actifs dans des conditions climatiques peu favorables et sont, à ce titre, essentiels pour la biodiversité. On les utilise même dans les serres de production de fruits et légumes ! Eh bien, j'en apprends des choses !

Alors bienvenue à tous les bourdons dans nos jardins !

Par lequel commencer ? Ils sont tous si mignons !

Celui-ci, agrippé à une véronique spicata bleue ?

Microcosmos

Ou celui-ci, s'affairant sur un échinops tjanschanicus ? (à vos souhaits !)

Microcosmos

Voilà un p'tit pépère bien fatigué d'avoir tant butiné ! Un p'tit somme à l'ombre ne sera pas de trop pour se requinquer !

Microcosmos

Un autre tout poudré, il frise l'overdose, celui-ci ! Passez-moi donc les essuie-glaces, j'y vois plus rien ! Faudrait inventer des masques de plongée pour bourdons !

Microcosmos

En voilà un dernier, un peu plus propret...

Microcosmos

L'histoire ne dit pas si les bourdons filles sont attirées par les fleurs roses, et les garçons par les bleues...

En tous cas, vous savez ce qu'il vous reste à faire : plantez des veronica spicata, des échinacées, des lavandes, de la menthe, des fleurs en épis, des fleurs jolies, des fleurs colorées, des fleurs mellifères, des fleurs, des fleurs, des fleurs... Et aussi des fleurs qui s'ouvrent tôt, même quand il fait pas chaud ! Pour ces bourdons lève-tôt qui n'attendent pas que le Grand Faiseur là-haut ouvre les radiateurs pour faire leur boulot!

La grande famille des bourdons compte sur vous !

Ciao tout le monde !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Rétrospectives

En retard je suis ! Trèèès en retaaard pour la rétro du mois d'août de Marie-Claude.

Alors que tout le monde a déjà posté la sienne, je bataille pour mettre en ligne mes quelques photo de cette période. Courte elle sera, cette rétro, courte ! Bon, je ne vais pas me plaindre encore de l'état de mon jardin en été, la sécheresse, la déshydratation, etc... Non, ça ferait "réchauffé", c'est le cas de le dire, alors je ne vous montre que le plus beau!

Comme ce petit coin en devenir qui va encore changer... La graminée à l'avant est un pennisetum 'Red Head', il est devenu énorme en une saison.

Août c'est out !

Eh bien, qu'avons nous en ce mois d'août ?

Une mosaïque d'échinacées prises sous toutes leurs coutures...

Août c'est out !

Une anémone du Japon et des gauras...

Août c'est out !

Des cosmos en famille :

Août c'est out !

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais moi ça vient de me sauter à la figure : il est tout rose, mon mois d'août ! Après tout, c'est joli, ce n'est pas pour me déplaire...

Une belle découverte ?

Ce pennisetum orientale 'Karley Rose' (tiens, encore !) qui prend maintenant des teintes beige-rosé (ben voyons !). Planté dans un endroit sec de chez sec, il adore et se montre très vigoureux, mais je crois qu'il supporte aussi des endroits plus humides, même s'il a plus de mal à s'y installer. J'en ai repiqué des petits bouts à divers endroits du jardin, je suis curieuse de voir s'ils ont survécu à cet hiver doux mais très humide... C'est un très beau pennisetum, avec de beaux et longs goupillons légers et gracieux. Il gagne à être "encadré" par des plantes qui lui éviteront de trop s'affaler, surtout quand il pleut, ou d'être discrètement tuteuré.

Août c'est out !

Une déception ?

Sûrement l'état général du jardin, pas très pimpant à cette époque, et le manque de floraisons mais j'ai travaillé ça... Août 2014 devrait voir éclore plein de roses... A moins qu'elles ne décident toutes de se mettre au repos à cette période-là ! Mais il restera toujours quelques annuelles pour donner un peu de couleur, avec tout ce que j'ai l'intention de semer...

Une dernière pour la route, avec des cosmos justement !

Août c'est out !

A tchao tout le monde !

Je manque cruellement de temps depuis des semaines, je n'ai pas encore pu visiter toutes vos rétrospectives, je tâcherai de me rattraper dans les prochains jours.

Belle journée à tous !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Rétrospectives

Dans la foulée de Marie-Claude, allons faire un tour du jardin en ce mois de juillet.

Un juillet révélateur de talent, ou pas....

Chez moi, c'est plutôt "pas", y a pas grand monde au balcon ce mois-ci !

Je ne dirais pas que c'est le néant, mais presque...

Une jolie vue ? Pas vraiment... Je vous file la meilleure du lot, mais avec la canicule, le jardin souffre et se déshydrate. Certaines plantes font triste mine, comme les ibéris pourtant habituellement verts toute l'année. Là, ils souffrent d'un mal que je ne m'explique pas : leurs tiges jaunissent une à une et sèchent. A moins qu'ils ne donnent des signes de vieillesse ? Les baveux se sont déchaînés sur eux ce printemps, signe de faiblesse ?

Les bordures sont tristounettes, la vie au jardin semble s'être mise au repos. L'orixa japonica au premier plan à gauche, juste devant la graminée, est dans sa phase "hibernation", on ne le remarque même pas... Seul le pennisetum 'Karley Rose' tire son épingle du jeu, lui qui aime le sec. La clématite jackmanii apporte une touche de couleur.

Rétrospective de juillet 2013

Les mosaïques du mois :

Les arbustes en fleurs ou en fruits, dans des tons rafraîchissants de blanc et de vert pâle:

Cornus kousa 'Nicole' avec ses belles bractées maintenant bordées d'un fin liseré rose, hydrangea 'Annabelle', fruits de cornus kousa en formation.

Rétrospective de juillet 2013

Les roses du mois :

Framboise Eden (non je rigole, c'est 'Blue Eden', mais quelle couleur ! Vous trouvez ça bleu, vous ?), Belle de Londres, Bel Ami, Astronomia en boutons, et Bel Ami !

Rétrospective de juillet 2013

Une belle découverte :

Cet hydrangea macrophylla 'Twist'n'Shout' (série Endless Summer) déniché dans une "jardinerie intelligente" : j'ai hésité, fait le tour des plantes, suis revenue.

Le petit ange au-dessus de ma tête disait : "mais réfléchis, ta terre est bien trop calcaire, il ne se plaira pas !"

Surgit le petit démon ricanant et agitant ses cornes rouges : "Il te tente, hein ? Ben prends-le, qu'est-ce que t'attends ? Où est le problème ? Tu le planteras en pot, et le tour est joué !"

Et comme souvent... le petit démon l'a emporté, et moi j'ai emporté mon bel hydrangéa pour le planter en pot, il trône maintenant à coté de la porte d'entrée. Parfois le petit démon a du bon...

Bon, c'est pas tout, voilà un bout (enfin deux bouts) de sa frimousse (à l'hydrangéa, pas au démon...). La photo de droite représente les vraies fleurs intérieures, pas celles qui ont des bractées (je ne sais pas si je suis claire...)

Rétrospective de juillet 2013

Une autre découverte ?

Je ne sais si je peux la qualifier de belle, disons que c'est une découverte tout court, et pour l'instant elle est fort mal entourée ! Encore ma faute !

Cet échinops tjanschanicus que j'aurais tant voulu associer au pennisetum 'Karley Rose', à des gauras et des échinacées 'Rubinstern' ou 'Magnus', comme sur une photo du Jardin d'Adoué mais... il y a un "mais".... J'ai modifié tant de trucs à cet endroit, il manque encore un arbuste au fond près de la clôture, le pennisetum est allé vivre dans une autre plate-bande, et les échinacées, chez moi, elles vont, elles viennent, parfois restent et souvent s'en vont au gré de l'hiver ou de l'appétit des gastéropodes. Donc, je n'ai jamais pu voir ma "scène de rêve" murir... C'est d'ailleurs un peu trop humide en hiver pour toutes ces plantes. Restent les échinops, de véritables forces de la nature qui semblent s'en moquer éperdument, prennent des proportions de géants et frisent les 1m50 de haut ! Le bon côté, c'est qu'ils n'ont pas ces tons bleus qui me laissent de marbre (pour les échinops du moins, pour les vivaces, pas de soucis, vive le bleu ! Allez savoir pourquoi...), mais un gris doux, argenté, et ils plaisent énormément aux butineurs.

Oui, c'est loin d'être l'opulence floristique et artistique comme chez certaines gâtées que je connais... Mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même !

Oui, c'est loin d'être l'opulence floristique et artistique comme chez certaines gâtées que je connais... Mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même !

Une déception ?

Ce jardin qui jaunit, se déshydrate, manque de fleurs et de couleurs...

Ces massifs qui manquent de structure, désordonnés, avec un air d'abandon, et que le gazon pelé ne met plus en valeur...

La faute aussi à mes récents (et incessants) remaniements, certains endroits n'ont pas encore récupéré une "maturité" et un remplissage suffisants. C'est vraiment le mois "bof-bof"...

Rétrospective de juillet 2013
Rétrospective de juillet 2013

"Des" associations ?

Oui, une... Comme le jardin est moche, je n'ai évidemment pas fait beaucoup de photos...

Rétrospective de juillet 2013

Allez, on fera mieux cette année ! Et au vu de tous les coins à couvrir, ça va encore coûter bonbon !... Même dans 150 m², ce n'est jamais fini ! C'est pour ça aussi que j'ai décidé de me mettre aux semis. Pour combler les vides, glisser au chausse-pieds quelques fleurettes de bonne volonté pour animer les mois de juillet désespérément tristes...

Les amis, je vous laisse, faut que je m'occupe de ma commande de graines !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Club des cinq

Cinq floraisons en janvier ?

Non, ce n'est pas possible ! Marie-Claude nous invite à faire le tour du jardin pour y débusquer les belles courageuses de ce début d'année. Comment voulez-vous que je participe ? Je n'ai pas tant de belles téméraires en fleurs en cette saison !

Bon, je vais voir ce que je trouve.... Vont encore me prendre pour une toquée, les voisins, s'ils me voient avec l'appareil photo à l'oeil ! "Mais qu'est-ce qu'elle fabrique encore ? Y a rien à prendre en photo par ce temps ! Doit être fada !"

Eh bien, la première surprise, c'est moi ! Eurêka, j'ai trouvé !

Faut dire qu'avec ce drôle de temps et des températures qui balancent entre 5 et 10° et beaucoup d'humidité, les plantes qui ne savent plus où elles en sont (nous non plus d'ailleurs...) ! Les rosiers bourgeonnent et boutonnent, helleborus niger est au rendez-vous, ma viorne de Prague fleurit, et l'ibéris se croit au mois de mars... Sans compter ma belle intrépide cachée derrière la maison et que j'oublie souvent...

Aujourd'hui, il a fait nettement plus frais, -6° ce matin. Il était temps ! Temps de freiner les ardeurs de ces belles qui risquent d'y laisser des plumes, ou plutôt des feuilles, si février s'avérait aussi désastreux que celui de 2012. Il est resté dans les mémoires, celui-là ! Par contre je ne sais si ça va durer, pas de grands froids en vue dans les deux prochaines semaines, même si la météo prévoit nettement plus frais...

Helleborus niger, la rose de Noël vraie de vraie !

Helleborus niger, la rose de Noël vraie de vraie !

Viburnum Pragense, la viorne de Prague. Celle-ci ne risque rien, hyper rustique, résiste à -25°!

Viburnum Pragense, la viorne de Prague. Celle-ci ne risque rien, hyper rustique, résiste à -25°!

Helleborus foetidus "Yellow Wilgenbroek" dans un rayon de soleil.

Helleborus foetidus "Yellow Wilgenbroek" dans un rayon de soleil.

Ibéris sempervirens 'Snowflake'

Ibéris sempervirens 'Snowflake'

Marie l'Intrépide, coincée dans un couloir entre la maison et l'abri de jardin, n'a cessé de fleurir. Des fleurs parfois abimées certes, et d'un ton nettement plus foncé que pendant la belle saison, mais des fleurs quand même !

Marie l'Intrépide, coincée dans un couloir entre la maison et l'abri de jardin, n'a cessé de fleurir. Des fleurs parfois abimées certes, et d'un ton nettement plus foncé que pendant la belle saison, mais des fleurs quand même !

Les beautés de janvier
Et pour finir, un bouton de rosa 'Munstead Wood' fort joli, mais ça m'étonnerait quand même fort s'il arrive à l'épanouir...

Et pour finir, un bouton de rosa 'Munstead Wood' fort joli, mais ça m'étonnerait quand même fort s'il arrive à l'épanouir...

Eh bien, je n'y croyais pas ! C'est du délire tout de même, non ? J'espère qu'on n'aura pas un hiver à rallonge comme l'an dernier. Car moi, la question qui me taraude, c'est : "c'est quand, le printemps ?"

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Hiver, #Au fil des saisons

Sépia ! Cette année le mois de janvier n'est pas celui du blanc, mais du sépia, du beige, du brun, du mordoré... Quelques jolies "curiosités" débusquées au détour d'une allée, d'un buisson, et qui participent, même timidement, au décor.

Et par pitié ! Par pitié ne coupez pas ! Ne coupez pas toutes les tiges de vos vivaces à l'automne, laissez-les s'exprimer ! Certaines ont une vraie structure en hiver, même en l'absence de givre... La preuve en images, il suffit d'un rayon de soleil rasant pour qu'elles soient belles, plus belles peut-être qu'en fleurs, comme l'agastache 'Golden Jubilee'. J'ai peu d'espoir de la conserver en vie jusqu'au printemps dans ma terre argileuse, humide et froide, mais rien que pour ça, ces épis beiges dressés dans la lumière du soir, rien que pour ça, je la replanterai ! Et imaginez cette structure couverte de givre, ça doit être sublime ! Malheureusement je n'ai pas encore eu de givre cette année, enfin un tout petit peu, pas de quoi en faire un plat ! Encore moins une photo... Snif !

Ambiance et styles...
"Vous reprendrez bien une p'tite mousse ?", demande l'anémone huppehensis 'September Charm'

"Vous reprendrez bien une p'tite mousse ?", demande l'anémone huppehensis 'September Charm'

"Excusez-moi, je n'ai pas eu le temps de me coiffer, je suis d'un négligé !", répond l'ancolie.

"Excusez-moi, je n'ai pas eu le temps de me coiffer, je suis d'un négligé !", répond l'ancolie.

"Admirez mon nouveau chapeau ! Par contre j'ai égaré ma pince à épiler..." (Rosa Bukavu)

"Admirez mon nouveau chapeau ! Par contre j'ai égaré ma pince à épiler..." (Rosa Bukavu)

"Moi, j'ai la tête dans les étoiles..." (Aster divaricatus)

"Moi, j'ai la tête dans les étoiles..." (Aster divaricatus)

"Quel coup de vent ! Me voilà tout décoiffé !" (aster N.B. Fellowship)

"Quel coup de vent ! Me voilà tout décoiffé !" (aster N.B. Fellowship)

"Z'avez vu mes jolis épis ? Ne suis-je point le plus beau ?" (chasmanthium latifolium)

"Z'avez vu mes jolis épis ? Ne suis-je point le plus beau ?" (chasmanthium latifolium)

"Moi, je fais un peu tache dans ces coloris mais tant pis, ma couleur c'est le rubis !" (géranium macrorrhizum)

"Moi, je fais un peu tache dans ces coloris mais tant pis, ma couleur c'est le rubis !" (géranium macrorrhizum)

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Roses

A comme... Astronomia !

Une belle étoile

à cinq pétales,

auréolée d'une couronne de rouges étamines,

qui lui donnent bonne mine.

Et les pétales une fois tombés,

il reste ce diadième qui me laisse bouche-bée.

Le nom d'un observatoire elle porte,

et au jardin tant de joie m'apporte.

La douceur de ce mois de janvier,

encore la fait bourgeonner.

Son feuillage vert et brillant,

toujours fringant,

refuse de se mettre au repos.

Je crains que le traitre Février

Son culot ne lui fasse payer !

Je délire ! Me voici faire des vers, rien à voir avec ceux de terre...

D'Astronomia, j'en ai deux au jardin, devant les rosiers 'Roseraie de l'Haÿ' et 'La Belle Sultane'. Elle est trop belle, même les pucerons l'adorent !

Entourez-la de pérovskias, de géraniums bleus, de coquelourdes blanches ou pourpres, de sauvageonnes nigelles, et vous composerez un joli tableau !

Portraits de roses
Détails du bouton qui présente de petites excroissances rougeâtres, fuchsia, assez rigolottes... Nous ferait-il de l'acné juvénile ?

Détails du bouton qui présente de petites excroissances rougeâtres, fuchsia, assez rigolottes... Nous ferait-il de l'acné juvénile ?

Portraits de roses
Portraits de roses
Portraits de roses
Portraits de roses
Portraits de roses
Portraits de roses

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>