Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Publié le par Gisou
Publié dans : #Au fil des saisons

Je vous souhaite à toutes et tous un joli mois de mai !

Point de clochettes blanches immaculées et parfumées pour le fêter, mais un beau feuillage strié de blanc. Les clochettes seront pour plus tard...

Convallaria majalis albostriata

Convallaria majalis albostriata

Floraisons du moment...

Et pour clore la journée en beauté, quelques photos pétillantes. Non, pas de blabla cette fois-ci, juste la beauté des fleurs !

Cognassier du Japon 'Cameo'

Cognassier du Japon 'Cameo'

Narcissus 'Thalia' et 'Pipit'

Narcissus 'Thalia' et 'Pipit'

Euphorbia Martinii

Euphorbia Martinii

Spirée 'Goldflame' et sedum 'Autumn Joy'

Spirée 'Goldflame' et sedum 'Autumn Joy'

Euphorbe polychrome et iberis sempervirens

Euphorbe polychrome et iberis sempervirens

Le printemps commence maintenant. A vos jardins !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Bulbes

Oui oui, je vous entends d'ici !

"Eh bien quoi ! Elle se moque de nous ? prétendait détester le rouge et le jaune, et que voit-on ? du rouge et du jaune à gogo, justement !"

Oui mais vous savez bien, c'est comme en orthographe, chaque règle a ses exceptions ! La mienne, c'est que j'aime le rouge et le jaune, mais au printemps seulement ! Que voulez-vous, au sortir de l'hiver j'ai besoin de couleurs qui pètent ! En ce moment, c'est un festival de rouge, de jaune, mais aussi de blanc et de bleu, un vrai feu d'artifice !

J'ai bien songé à virer toutes mes Apeldoorn couleur de feu pour les remplacer par des roses et des mauves, mais je n'y arrive pas ! Pas moyen !

C'est mon côté kitsch, ou quiche si vous préférez ! Et j'assume ! Allez-y vertement de vos commentaires, je m'en époussète frénétiquement le nombril avec le pinceau de l'indifférence ! Et toc !

Ma préférée, justement, je crois bien que c'est celle-ci : tulipa sylvestris

gracile, fine, elle ne prend pas de place et égaie le jardin de sa couleur lumineuse. J'adore sa petite corolle lorsqu'elle est fermée, les pétales recourbés vers l'extérieur lui donnant une petite allure échevelée.

Tulipes et Cie...

Celle-ci, c'est tulipa greigii 'Für Elise'. Un bien joli nom pour une tulipe de couleur crème, exception à mes délires printaniers et colorés. Elle possède le feuillage marbré des greigii, mais moins marqué que 'Chaperon Rouge' qui elle est rouge vif, et qui a le don de me mettre de bonne humeur...

Tulipa greigii 'Für Elise'

Tulipa greigii 'Für Elise'

Tulipa greigii 'Chaperon Rouge'

Tulipa greigii 'Chaperon Rouge'

Et puis mes Apeldoorn, rouges, jaunes, panachées... Un vrai délire !

Tulipes et Cie...

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

Conseils de plantation

(source : Bulbinello, Jardiweb@floralbum, dans le post qui leur est dédié, j'espère qu'il ne m'en voudra pas de transcrire ici ses explications).

Espèces européennes :

- epimedium versicolor

- epimedium rubrum

- epimedium warleyense

- epimedium perralderianum et epimedium x perralchicum (dont 'Frohnleiten')

Ces espèces sont persistantes.

Espèces chinoises :

- epimedium x omeiense

- epimedium wushanense (dont 'Caramel')

- epimedium fargesii

- epimedium dolichostemon

- epimedium brevicornu

- epimedium leptorrhizum

- epimedium 'Arctic Wings', 'Amber Queen', 'Pink Elf', 'Pink Champagne', 'Domino'....

Ces espèces sont persistantes.

Espèces japonaises :

- epimedium grandiflorum

- epimedium youngianum

Ce sont des espèces caduques.

Les épimédiums sont des plantes qui aiment l'humus, qui existe dans la nature sous forme de litière qui, en se décomposant, leur fournit l'humus nécessaire à leur croissance.

Il est donc nécessaire de bien soigner la plantation afin de favoriser leur implantation. Creuser un trou deux à quatre fois plus grand que la motte de la plante (en largeur ET en profondeur) et y incorporer du bon terreau pour professionnel ou du compost maison bien décomposé (le terreau du commerce est souvent très pauvre). Plus la terre du jardin est mauvaise, plus le trou doit être grand. Un peu d'engrais de fond, genre or brun ou poudre d'os ou sang séché (très peu, diviser par 2 ou 3 la dose indiquée sur le paquet) car les épimédiums n'apprécient pas les terres pauvres.

Ensuite, un bon paillis est très important, mais éviter tout ce qui est écorces. Utiliser de préférence du compost bien décomposé, des feuilles mortes broyées ou passées à la tondeuse, et en remettre chaque printemps et chaque automne. Eviter le terreau en paillage, c'est très pauvre en éléments nutritifs et ça se déssèche très vite. Le but du paillage est d'enrichir le sol en humus et en micro-organismes et de conserver la fraicheur.

L'arrosage doit être surveillé la première année, le temps que la plante s'installe. Le sol doit rester frais le temps qu'ils fassent un système racinaire correct et s'habituent à leur nouvel emplacement.

Exposition : Ils poussent bien mieux s'ils reçoivent la lumière du soleil le matin ou le soir. L'ombre totale est à proscrire, de même que le plein soleil aux heures chaudes.

Les espèces européennes sont moins exigeantes que les chinoises et les japonaises mais gagnent tout de même à une plantation bien soignée.

Voilà pour l'essentiel. Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur Jardiweb, ici :

http://jardiweb-floralbum.forumsactifs.com/t1460-epimediums-achats-2012

Bonnes plantations !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

TOUT LE MONDE raffole des épimédiums !

Alors je me suis dit : "c'est branché, les épimédiums, c'est tendance !"

Et comme je ne fais rien à moitié, je me suis lancée dans le sujet !

Mwouais... Ca ne serait pas plutôt un attrape-nigaud ? (ou nigaude, en l'occurence...) ?

Car ce qu'on m'a sciemment caché, c'est qu'il faut se mettre à quatre pattes pour les photographier ! Se contorsionner au point d'en attraper des torticolis pour faire un clic de leur minois toujours penché vers le bas, ou boudant en vous tournant le dos ! Le font exprès, j'vous l'jure ! La belle arnaque !

Mais ça va pas se passer comme ça, je vous préviens, je me plaindrai, moi !!!

Contre tous ceux et celles qui me brandissent leurs branchettes fleuries d'épimettes sous le nez, sur les forums, les blogs, partout ! Si ce n'est pas de la publicité mensongère, ça, alors moi je suis la reine d'Angleterre ! (pardon Lisbeth, avec tout le respect que je te dois...).

M'en vais acheter un 'Giant', tiens, celui-là au moins je pourrai le regarder dans les "yeux"!

Encore faut-il se lever de bonne heure pour le trouver, cet elfe-là !

epimedium x perralchicum 'Froehnleiten, le premier planté il y a des années... Et le premier à fleurir. Planté au fond du jardin, dans ce que j'appelle pompeusement le "sous-bois"...

epimedium x perralchicum 'Froehnleiten, le premier planté il y a des années... Et le premier à fleurir. Planté au fond du jardin, dans ce que j'appelle pompeusement le "sous-bois"...

Versicolor 'Sulphureum', un ton moins pétant que le précédent, gracieux, tout en douceur, attachant...

Versicolor 'Sulphureum', un ton moins pétant que le précédent, gracieux, tout en douceur, attachant...

'Amber Queen' ! Une petite merveille, un bijou ! Et très photogénique en plus ! Il possède un jeune feuillage marbré, façon treillis et ces fleurs ! On dirait de petites araignées couleur d'ambre, suspendues au bout de leur fil...

'Amber Queen' ! Une petite merveille, un bijou ! Et très photogénique en plus ! Il possède un jeune feuillage marbré, façon treillis et ces fleurs ! On dirait de petites araignées couleur d'ambre, suspendues au bout de leur fil...

Un autre ? Je vous présente 'Pink Elf'. Grace, légèreté, élégance... La fée Clochette en mourrait de jalousie...

Un autre ? Je vous présente 'Pink Elf'. Grace, légèreté, élégance... La fée Clochette en mourrait de jalousie...

Ca, c'est l'épimédium rubum : grandes fleurs, costaud, idéal sous les arbustes, et beau feuillage qui vire au pourpre en automne et persiste tout l'hiver.

Ca, c'est l'épimédium rubum : grandes fleurs, costaud, idéal sous les arbustes, et beau feuillage qui vire au pourpre en automne et persiste tout l'hiver.

Voici l'épimédium warleyense 'Orangekönigin', un costaud celui-là aussi. Jolies fleurettes légères rose-orangé.

Voici l'épimédium warleyense 'Orangekönigin', un costaud celui-là aussi. Jolies fleurettes légères rose-orangé.

Mademoiselle Youngianum 'Roseum' fait sa pimbêche, a tourné le dos à l'objectif d'un air dédaigneux... Le blanc, je ne sais plus trop, il me semble que c'est 'Arctic Wings'.

Mademoiselle Youngianum 'Roseum' fait sa pimbêche, a tourné le dos à l'objectif d'un air dédaigneux... Le blanc, je ne sais plus trop, il me semble que c'est 'Arctic Wings'.

Epimédium brevicornu 'Rotundatum' en pleine croissance et épimédium pauciflorum qui fait un feuillage tout neuf, mais côté fleurs je ne vois rien venir encore...

Epimédium brevicornu 'Rotundatum' en pleine croissance et épimédium pauciflorum qui fait un feuillage tout neuf, mais côté fleurs je ne vois rien venir encore...

Il y en a quelques autres mais ils ne sont pas encore bien réveillés : Caramel forme ses longues hampes florales, épimédium leptorrhizum 'Mariko' végète, et avec épimédium fargesii 'Pink Constellation' j'ai fait une grosse bêtise : alors que ses hampes florales commençaient à sortir de terre, je lui ai balancé deux poignées de terreau pour le nourir : grillées, les fleurs... Je ne sais s'il m'en refera d'autres...

En tous cas vous l'aurez compris, je les adore, mes épis !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Bulbes

Tulipa 'Touttirikiki'

(Tulipa batalinii 'Bright Gem')

J'en avais un peu marre, au printemps dernier, de voir le feuillage de mes tulipes mettre des plombes à sécher en jaunissant sur tous les tons. Trop imposant, trop difficile à cacher, trop jaunasse, trop moche...

J'ai donc cherché parmi les variétés sauvages celles qui présentent un feuillage fin et rubané, facilement éclipsé par le développement des vivaces au printemps, et jeté mon dévolu sur celle-ci.

Ah, pour la finesse, c'est réussi ! Taille de guêpe assurée ! un élégant bouton allongé, rougeoyant et bordé de jaune, s'ouvrant sur une corolle jaune d'or qui se balance au bout d'une longue et très fine tige, feuillage fin vert grisé, d'une élégance parfaite ! Las, la belle serait tout à fait inapte à supporter une concurrence végétale trop importante, elle s'en trouverait noyée ! Si vous avez une rocaille ensoleillée au jardin, c'est là qu'elle a sa place, au milieu de plantes rases qui lui permettent de se mettre en valeur. Ou en pot... Ah, c'est une idée, ça ! J'ai des potées d'arbustes qu'elle viendrait égayer au printemps, mais dans une plate-bande, je ne pense pas que ça le fasse !... N'aime pas trop l'humidité non plus, paraît-il, c'est pour cette raison que je l'ai mise au sec. Ah là là ! c'est décourageant, le jardinage n'est qu'un éternel recommencement !

Tulipes et Cie...

Avouez qu'elle est bien jolie tout de même, ma tulipa 'Touttirikiki' !

Ah, j'oubliais : rien de tel qu'une échelle pour se faire une idée (non, pas une échelle pour grimper, une échelle de 'taille', voyons !) : elle est à peu près aussi grande que le muscari d'à côté ! vous voilà prévenus ! oups, vous voudrez bien zapper la mauvaise herbe que j'ai oublié de retirer...

Tulipes et Cie...

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Microcosmos
Microcosmos...

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Au fil des saisons
Mon beau jardin en ce moment...
Mon beau jardin en ce moment...

Ben, à quoi vous attendiez-vous ?

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Au fil des saisons

Une pivoine arbustive japonaise dont j'ai perdu le nom...

La beauté du jour :

Ajout 21 avril :

Je n'avais pas beaucoup de temps devant moi quand j'ai posté cette photo. Je vais maintenant vous conter l'histoire de cette malheureuse pivoine.

Rapportée de Schoppenwihr (encoooore !) il y a une bonne demi-douzaine d'années, je l'avais installée à l'angle ouest de la maison, elle devait avoir du soleil tout l'après midi. L'année suivante, elle formait son premier bouton quand mon chéri adoré décida de passer le tuyau d'arrosage par le soupirail de la cave pour remplir la piscine... Et ce faisant, ratiboisa la jeune plante. Décapité, le bouton !

Moi : tu ne pouvais pas faire attention, non ?

Lui : ben quoi, j'ai pas vu ! Tu peux pas la mettre ailleurs ?

Scène de ménage, claquage de portes...

Rageuse, j'ai donc déterré la pôvre p´tite chose meurtrie, pour la mettre à l'abri de tout piétinement et ratiboisage intempestif, derrière le muret de la descente de garage, côté nord. Endroit certes moins ensoleillé mais là, au moins, elle ne risquait pas ses feuilles à chaque passage de tuyau...

L'année suivante, elle a formé péniblement deux nouveaux boutons qui ont malheureusement avorté. Elle devait avoir besoin de temps pour panser ses plaies et se refaire une santé, mais finalement on dirait qu'elle a fini par se plaire à cet endroit et me gratifie chaque année de quelques boutons supplémentaires. Ce "printemps" (hem... Si on peut appeler cela printemps), j'en ai compté... Un... Deux... Trois... Quatre... Six... Huit boutons magnifiques ! Dommage que la teinte des fleurs soit un peu vive mais en pensant à ce qu'elle a subi, je n'y touche plus ! Qu'on se le dise ! Non mais !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Bulbes

C'est quoi ce délire ?

Un perroquet vert ? J'ai planté ça, moi ???

Non qu'elle ne soit pas jolie, cette tulipe, mais côté souvenance, c'est le néant total !

J'ai quand même fait ma petite enquête et questionné ma grande amie Armelle :

"Dis-voir, on a fait les courses ensemble (jardinesques, bien entendu, les autres n'ont aucun intérêt...) à l'automne dernier, tu te souviens peut-être ?"

"Oui", me dit-elle, "il me semble bien que tu en avais acheté, de ces tulipes blanches lavées de vert"...

Alors là ! Je suis toute paf ! Ca vous arrive, à vous, l'amnésie botanique ? Quant au nom de la belle, va falloir attendre qu'elle s'épanouisse pour l'identifier...

Tulipes et Cie...

Mercredi 24 avril....

Au petit matin, avant d'aller travailler (pfff, quelle guigne par un temps pareil !) j'ai fait un petit tour de jardin (forcément, il est tout p'tit le jardin...). La lumière à cet instant du jour est divine, et j'en ai profité pour prendre quelques clics de mon 'perroquet vert' (entre autres) maintenant bien épanoui. Il semblerait qu'il s'agisse de tulipa 'Exotic Emperor' dont Malo (Les chroniques de mon jardin) parlait sur son blog le lendemain. Un heureux hasard qui m'a permis d'identifier mon inconnue, voici le lien vers l'article en question :

Tulipes et Cie...

Alors, ça y ressemble ?

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Au fil des saisons

Et ça pousse vite, très vite maintenant. Je crois que j'aurai de la peine à suivre dans les prochains temps.

Si longtemps brimée, contenue, emprisonnée, la nature, soudain libérée, semble au bord de l'explosion. Surtout qu'on passe direct de l'hiver à l'été ! Zappé, le printemps, une fois de plus !

Par où commencer maintenant qu'il faut tout faire en même temps ? Je n'ai pas fini de planter mes vivaces et je dois tailler et engraisser les rosiers, rabattre la clem, refaire les bordures (en agrandissant les massifs bien sûr, sans en avoir l'air...), décaler le pas japonais qui n'a jamais été terminé, pour élargir du même coup la plante-bande Est, trouver des vivaces moyennes ou hautes pour combler l'arrière des massifs en attendant que les arbustes et grands rosiers se développent... Ben y a du pain sur la planche !

Mais bon, ça fait du bien d'avoir enfin un peu de soleil et de chaleur, et pas seulement pour la jardinière. En quelques jours, les floraisons éclatent, d'un jour à l'autre il en paraît davantage :

Chuuut ! Ca pousse !...

Coté feuillages aussi ça se dépêche de rattraper le temps perdu, ça bourgeonne à qui-mieux-mieux !

Orixa japonica Variegata et Eleutherococcus sieboldianus Variegatus

Orixa japonica Variegata et Eleutherococcus sieboldianus Variegatus

Sambucus nigra 'Madonna' et spirée 'Goldflame'

Sambucus nigra 'Madonna' et spirée 'Goldflame'

Les vivaces s'en donnent à coeur joie, regardez-moi ça !

Ma sorcière bien-aimée, paeonia Mlokosewitchii, alias Molly the Witch... Les deux photos sont séparées de... 3 jours ! la première a été prise samedi matin, la deuxième lundi soir !

Ma sorcière bien-aimée, paeonia Mlokosewitchii, alias Molly the Witch... Les deux photos sont séparées de... 3 jours ! la première a été prise samedi matin, la deuxième lundi soir !

Pulmonaires (pulmonaria 'Majesté' à gauche, pulmonaria 'Opal' à droite)

Pulmonaires (pulmonaria 'Majesté' à gauche, pulmonaria 'Opal' à droite)

Je vous quitte sur les premiers épimédiums de l'année (epimedium grandiflorum 'Rubin Krone'). Bon, j'avoue que j'ai un peu triché là, ce sont ceux que j'ai achetés sur le stand de la Pépinière des Avettes à la fête des plantes de Rainans (Jura) le dimanche 7 avril...

Mais ceux du jardin ne vont pas tarder, 'Amber Queen' en tête qui fait en ce moment de belles hampes florales...

Eh bien, ça fait pas mal de nouveautés après ces longs mois de froidure et de grisaille ! Ca vous requinque un tantinet, vous ne trouvez pas ?

Epimedium grandiflorum 'Rubin Krone'

Epimedium grandiflorum 'Rubin Krone'

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>