Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Articles avec #visites de jardins catégorie

Publié le par Gisou
Publié dans : #visites de jardins, #Virées botaniques

Je vous rafraichis un peu la mémoire ? Il est vrai que la visite date d'il y a un mois et demi : c'est le jardin où Anne-Marie nous a entrainés, le dimanche 29 juin, au lendemain du baptème de la rose "Isabelle et le Magicien d'Oz". Le jardin où j'avais fait de belles macros, grâce à la pluie. Comme quoi parfois, la pluie a du bon...

Dès l'entrée, le comité d'accueil est sur son 31, au garde à vous :

Le jardin des Airelles 2/2

Situé dans les Ardennes belges à 500 m d'altitude. Un grand jardin habité par des arbres, des arbustes, de magnifiques "mixed borders" à l'anglaise remplies de roses, vivaces et graminées. Régulièrement viennent s'immiscer des arbustes au feuillage pourpre qui donnent force, présence et dynamisme à l'ensemble.

Tiens, quelques gouttes tombent... Pour l'instant il ne pleut pas trop, alors profitons-en !

Les digitales ont la part belle dans le jardin d'accueil devant la maison, accompagnant les roses de leur haute stature. Des graminées allègent l'ensemble dans un esprit très naturel. Un physocarpus pourpre attire le regard, mettant la scène en valeur. Une blogueuse écrivait il y a peu : "trop de vert tue le vert !" Les propriétaires des Airelles l'ont bien compris. Dans les grands jardins surtout, il est important de réserver une part aux feuillages colorés et panachés pour éviter l'écrasement et la monotonie. Des plates-bandes colorées de vivaces ne suffisent pas toujours.

Le jardin des Airelles 2/2

Des lignes douces, des courbes, des tonalités pastel ou acidulées parfois relevés d'une note plus vive mais qui jamais ne heurte. Et tous ces verts ! Vous avez vu tous ces verts ? Faut dire que le coin semble bien arrosé, d'ailleurs nous aussi, on a été arrosés ! C'est une habitude dans ce coin de Belgique ? Je n'avais fait aucune photo la veille, dans le jardin de Marie, tellement il pleuvait ! J'espère qu'elle ne m'en voudra pas trop...

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

Une chouette petite fontaine dont je devrais m'inspirer pour mon mouchoir de poche... Il doit faire bon être assis sur les marches de l'escalier, le soir, à écouter le glouglou de l'eau :

Le jardin des Airelles 2/2

J'ai mis un moment à me détacher de ces magnifiques mixed borders, je crois que je les ai prises sous toutes les coutures...

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

De belles associations aux teintes douces :

Viola "Boughton Blue" et campanula takesimana

Viola "Boughton Blue" et campanula takesimana

Rosa "New Dawn" et spirées (oui je sais, je vous l'avais déjà présentée mais elle est trop belle...

Rosa "New Dawn" et spirées (oui je sais, je vous l'avais déjà présentée mais elle est trop belle...

Derrière la grande pelouse bordée de mixed borders, différents espaces séparés par des rideaux d'arbustes. Des sentiers engazonnés permettent une jolie promenade, des "passages secrets" qui incitent à la découverte. Un univers foisonnant digne d'un conte de fées...

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

Tiens, un paparazzi contorsionniste ! Je me moque mais si mes voisins me voyaient parfois, à quatre pattes sur la pelouse ou dans les massifs, pour essayer de capter une fleurette ou un insecte... Mais il y a pire, j'en connais qui jardinent de nuit, à la lampe frontale !

Le jardin des Airelles 2/2

Encore des paparazzis ! Bon, on va attendre qu'ils soient partis...

Le jardin des Airelles 2/2

A la bonne heure ! C'est tout de même mieux sans pollution bipédique, non ? Mdr...

Un bel espace rempli de carrés bordés de plessis, je crois qu'il s'agit de l'ancien potager.

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

Un beau rosier "Magenta" qui dégringole d'une structure en fer :

Le jardin des Airelles 2/2

Des associations pastel relevées d'une touche de pourpre : tout ce que j'aime !

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

Un sentier ombragé sous les arcades...

 

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

Un coin frais ou le jaune fait son apparition et illumine le sous-bois :

Le jardin des Airelles 2/2

Un bassin caché dans la végétation :

Le jardin des Airelles 2/2

Comme j'aimerais avoir un jardin plus grand, pour y créer une "pièce" jaune et pourpre !

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

On continue encore un peu pour revenir vers la pelouse...

Le jardin des Airelles 2/2

Un peu partout, de charmantes décos émaillent la promenade, des treillages sur lesquels s'appuient arbustes et vivaces. C'est une excellente idée pour qui souhaite cloisonner un peu son espace sans boucher la vue complètement. De part et d'autre les plantent continuent à recevoir eau et lumière et peuvent s'épanouir :

Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2
Le jardin des Airelles 2/2

Mais comment font-ils pour avoir des delphiniums aussi éclatants de santé ? N'y a-t-il donc pas de limaces dans les Ardennes ?

Le jardin des Airelles 2/2

Je termine ma visite avec une jolie vue prise de dessous les parasols qui, ce jour-là, servaient plutôt de parapluie ! J'espère que vous avez apprécié la balade, j'en profite pour remercier Anne-Marie de nous avoir entrainés dans ce jardin enchanteur. Et je félicite les propriétaires pour leur beau jardin et leur travail !

Le jardin des Airelles 2/2

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #visites de jardins

Je reviens sur ce fameux week-end du 28 juin en Belgique, où nous avions assisté au baptême de la rose "Isabelle et le Magicien d'Oz, visité la roseraie et les serres de Daniel Schmitz, assisté à plein de trucs intéressants et rencontré plein de gens sympa, dont Anne-Marie du blog "La passion d'Anne-Marie", ici en compagnie de David, (jolie photo, Isn't it ?) :

Le jardin des Airelles 1/2

Le lendemain, Anne-Marie nous avait donné rendez-vous à Francorchamps pour visiter un beau jardin, le jardin des Airelles. Il a beaucoup plu, mais entre deux "draches" (pluies soutenues belges), quelques éclarcies m'ont permis de faire de beaux clichés chargés de goutelettes (ou pas...). Je vous montrerai le jardin plus en détail dans un prochain article. Pas de délires cette fois, juste de belles images :

Digitales

Digitales

Le jardin des Airelles 1/2
Une magnifique rose ancienne dont j'ai oublié de noter le nom. Gipsy Boy ?

Une magnifique rose ancienne dont j'ai oublié de noter le nom. Gipsy Boy ?

Astrances

Astrances

Astrance

Astrance

Deutzia dans lequel grimpe un géranium vivace

Deutzia dans lequel grimpe un géranium vivace

Cérinthe sur fond d'heuchère pourpre. Magnifiques couleurs, non ?

Cérinthe sur fond d'heuchère pourpre. Magnifiques couleurs, non ?

Astrance

Astrance

Rosa gallica versicolor, aussi appelée 'Rosa Mundi", une très vieille rose botanique, mutation de rosa gallica Officinalis ou rose de Provins. L'histoire raconte qu'elle fut nommée ainsi en l'honneur de Rosamund, maîtresse de Henri II d'Angleterre. Si j'avais encore de la place au jardin, c'est un rosier que je planterais sans hésiter. J'adore ces panachures.

Rosa gallica versicolor, aussi appelée 'Rosa Mundi", une très vieille rose botanique, mutation de rosa gallica Officinalis ou rose de Provins. L'histoire raconte qu'elle fut nommée ainsi en l'honneur de Rosamund, maîtresse de Henri II d'Angleterre. Si j'avais encore de la place au jardin, c'est un rosier que je planterais sans hésiter. J'adore ces panachures.

Digitale encore...

Digitale encore...

Digitales toujours...

Digitales toujours...

Drôle de bête...

Drôle de bête...

Epilobe

Epilobe

Feu d'artifice non identifié...

Feu d'artifice non identifié...

BAB (Bel Alien Baveux), alias delphinium

BAB (Bel Alien Baveux), alias delphinium

Un monde de douceur (rosa 'New Dawn" (?) et spirées

Un monde de douceur (rosa 'New Dawn" (?) et spirées

BAB bis...

BAB bis...

Capsule de pavot

Capsule de pavot

Pavot (somniferum ? je n'y connais pas grand'chose, si quelqu'un pouvait m'indiquer le nom de celui-ci, je lui en serais très reconnaissante, je le planterais volontiers au jardin

Pavot (somniferum ? je n'y connais pas grand'chose, si quelqu'un pouvait m'indiquer le nom de celui-ci, je lui en serais très reconnaissante, je le planterais volontiers au jardin

Pour le reconnaître plus facilement, voici son "intérieur"...

Pour le reconnaître plus facilement, voici son "intérieur"...

Un jardin magnifique à l'anglaise, avec de belles découvertes.

Merci à Anne-Marie pour cette belle balade, et beau dimanche à tous !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #visites de jardins

Il y a vingt cinq ans, j'avais acheté mes premières roses anciennes chez André Eve. Elles s'appelaient Buff Beauty, Autumn Delight, Fantin Latour, Mrs John Laing, Georg Arends, Prosperity, Thérèse Bugnet... Et je rêvais déjà de le rencontrer, André...

Il aura fallu vingt cinq ans pour que le rêve se réalise. Grâce à Armelle, ma grande amie et comparse de délires plantesques qui, à force d'insistance et de persuasion, réussit (presque) toujours à me faire sortir de ma coquille. Le périple fut décidé la veille et organisé au pied levé. Départ au petit matin, le 31 mai, arrivée vers 12h30. Le temps d'un petit pique-nique en plein centre de Pithiviers, sur une petite place agrémentée d'une fontaine, l'heure du rendez-vous fut bien vite arrivée. Peu après 14 heures, nous sonnons à la porte d'une maison aux volets verts, dans l'artère principale de Pithiviers. Une charmante dame d'un certain âge ouvre la fenêtre du rez-de-chaussée, c'est Madame Eve. Elle vient nous ouvrir et appelle son rosiériste de mari, que nous avions eu le plaisir de rencontrer à la fête des plantes de Schoppenwihr ce printemps et qui avait insisté pour qu'on vienne le voir. Comble de bonheur, nous étions les seules visiteuses cet après-midi là... Depuis le corridor, on distinguait le jardin par les fenêtres de la véranda...

Je vous ai concocté un petit diaporama, je vous laisse regarder, c'est une merveille...

Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...Un week-end de rêve chez André Eve...

En prime, en fin d'après-midi, André nous a emmenées visiter le jardin du Théatre des Minuits, son autre jardin, créé en 2002. Et le lendemain, visite de la roseraie. Nous étions aux anges...

J'essaierai de vous parler de tout cela plus tard, c'est un sacré boulot à mettre en ligne, un week-end pareil !

Voilà, le rêve est enfin devenu réalité. Merci infiniment, André, gros bisous !

Un week-end de rêve chez André Eve...

Voir les commentaires