Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Articles avec #vivaces catégorie

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

Vous vous souvenez de Marcel Amont ? Les plus jeunes ne connaissent sans doute pas (et ils en ont raté des trucs !), mais les jardinautes d'un certain âge devraient garder en mémoire quelques notes ensoleillées de cet artiste hors norme (j'ai dit hors normes, n'est-ce pas ! je n'ai pas dit que c'était mon préféré, faut pas pousser hein !) N'empêche, ce fut une génération comme on n'en fait plus...Quoique la chansonnette populaire revienne à la mode depuis quelques années, mais je m'égare, là... Donc, au Marcel, j'ai un peu transformé l'une de ses chansons (juste le refrain, parce que ma mémoire s'arrête là), dommage que je ne puisse y mettre la musique :

Un géranium basanéééé

Qui s'étalait sur le sol,

Le chapeau rose sur le né-eeez,

En guise en guise en guise en guise en guise

De parapluie !

géranium maculatum 'Expresso', alias le Mexicain...

géranium maculatum 'Expresso', alias le Mexicain...

Un mexicain au jardin...

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

Et coquines infidèles !

S'hybridant à qui mieux-mieux au gré des visites de Sieur Bourdon et Dame l'Abeille, cupidons zélés au service de l'agence matrimoniale de Dame Nature, bourdonnant, zigzaguant de pistil en étamine et d'étamine en pistil... Eh bien, il s'en passe de belles au jardin ! Et voyez le résultat ! A part les sombres beautés bleu marine de Aquilegia vulgaris, aucune ne ressemble à une autre !

Aquilegia vulgaris

Aquilegia vulgaris

Mais il arrive quelques fois qu'elles se ressèment à l'identique, comme cette bicolore en jupons rose et blanc que j'avais achetée pour 'Nora Barlow' dans quelque jardinerie, et que je retrouve à divers endroits. Eh bien, je me suis fait "rouler" (la jardinerie sans doute aussi, par son fournisseur...), car ce n'est PAS 'Nora Barlow' qui, elle, est toute ébouriffée de pétales nombreux et pointus, joliment ombrés de vert à leur extrémité.

Voici ma pseudo 'Nora Barlow' en jupon froncé rose et blanc.

Voici ma pseudo 'Nora Barlow' en jupon froncé rose et blanc.

Elle a donné naissance, au jardin, à un bébé qui a la même forme, mais uniformément rouge ! Un beau rouge pourpre, lie de vin même ! N'est-il pas joli, le bébé ? Je trouve qu'il s'assortit bien au feuillage pourpré de Rosa Glauca devant lequel il a choisi de pousser.

Divines colombines...

Et puis chaque année apporte son lot de nouveautés, nées de tirs croisés, ou de chassés-croisés amoureux, si vous préférez...

Des roses, des bleues, des blanches, des claires et des foncées, des 'Biedermeier' avec la frimousse tournée vers le ciel, il y en a pour tous les goûts !

Ancolie 'Biedermeier'

Ancolie 'Biedermeier'

Divines colombines...
Divines colombines...
Divines colombines...
Divines colombines...

Et vous, aimez-vous les colombines ?

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

Le plus précoce ici, toutes variétés confondues, c'est le géranium livide. Il fleurit depuis une petite semaine, ça console du muguet qui se laisse désirer...

Donc, géranium livide. Pourquoi livide au juste ? Allez savoir... (livide = blafard, blanc, blanchâtre, blême, cadavérique, exsangue, pâle, plombé, terreux, dixit l'internaute) Ah, terreux peut-être ? en fait on l'appelle aussi géranium brun, eu égard à ses macules brunes sans doute ? plutôt contradictoires, ces adjectifs, vous ne trouvez pas ?

Bon, revenons à nos moutons, ou plutôt à notre specimen livide, ou terreux suivant le cas... J'en ai trois sortes, non quatre, en tenant compte de la variété 'album' qui est encore tout jeune et qui ne fleurira peut-être pas encore cette année :

Et sont pas livides du tout, mes géraniums, voyez plutôt :

'Samobor', au beau feuillage maculé et fleurs pourpre foncé.

'Samobor', au beau feuillage maculé et fleurs pourpre foncé.

'Lavender Pinwheel', couleur mauve lavande pâle, strié, éclaboussé de veines violettes, à liseré plus foncé, centre clair, très classe, élégant... Feuillage maculé de taches foncées. Obtenu par un jardinier amateur de géraniums vivaces dans le nord-est des Pays-Bas, d'après ce que je lis sur le blog de Graham Rice.

'Lavender Pinwheel', couleur mauve lavande pâle, strié, éclaboussé de veines violettes, à liseré plus foncé, centre clair, très classe, élégant... Feuillage maculé de taches foncées. Obtenu par un jardinier amateur de géraniums vivaces dans le nord-est des Pays-Bas, d'après ce que je lis sur le blog de Graham Rice.

'Springtime', tout jeune, planté début avril. Encore petit mais fleurit déjà. Fleurs pourpres plus claires, un peu plus vives que celles de 'Samobor', et joli feuillage éclaboussé de blanc et rehaussé de quelques macules foncées.

'Springtime', tout jeune, planté début avril. Encore petit mais fleurit déjà. Fleurs pourpres plus claires, un peu plus vives que celles de 'Samobor', et joli feuillage éclaboussé de blanc et rehaussé de quelques macules foncées.

Mais que peuvent-t-ils bien leur trouver de livide, à mes géraniums, les botanistes ? z'y comprenez quelque-chose, vous ?

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

Conseils de plantation

(source : Bulbinello, Jardiweb@floralbum, dans le post qui leur est dédié, j'espère qu'il ne m'en voudra pas de transcrire ici ses explications).

Espèces européennes :

- epimedium versicolor

- epimedium rubrum

- epimedium warleyense

- epimedium perralderianum et epimedium x perralchicum (dont 'Frohnleiten')

Ces espèces sont persistantes.

Espèces chinoises :

- epimedium x omeiense

- epimedium wushanense (dont 'Caramel')

- epimedium fargesii

- epimedium dolichostemon

- epimedium brevicornu

- epimedium leptorrhizum

- epimedium 'Arctic Wings', 'Amber Queen', 'Pink Elf', 'Pink Champagne', 'Domino'....

Ces espèces sont persistantes.

Espèces japonaises :

- epimedium grandiflorum

- epimedium youngianum

Ce sont des espèces caduques.

Les épimédiums sont des plantes qui aiment l'humus, qui existe dans la nature sous forme de litière qui, en se décomposant, leur fournit l'humus nécessaire à leur croissance.

Il est donc nécessaire de bien soigner la plantation afin de favoriser leur implantation. Creuser un trou deux à quatre fois plus grand que la motte de la plante (en largeur ET en profondeur) et y incorporer du bon terreau pour professionnel ou du compost maison bien décomposé (le terreau du commerce est souvent très pauvre). Plus la terre du jardin est mauvaise, plus le trou doit être grand. Un peu d'engrais de fond, genre or brun ou poudre d'os ou sang séché (très peu, diviser par 2 ou 3 la dose indiquée sur le paquet) car les épimédiums n'apprécient pas les terres pauvres.

Ensuite, un bon paillis est très important, mais éviter tout ce qui est écorces. Utiliser de préférence du compost bien décomposé, des feuilles mortes broyées ou passées à la tondeuse, et en remettre chaque printemps et chaque automne. Eviter le terreau en paillage, c'est très pauvre en éléments nutritifs et ça se déssèche très vite. Le but du paillage est d'enrichir le sol en humus et en micro-organismes et de conserver la fraicheur.

L'arrosage doit être surveillé la première année, le temps que la plante s'installe. Le sol doit rester frais le temps qu'ils fassent un système racinaire correct et s'habituent à leur nouvel emplacement.

Exposition : Ils poussent bien mieux s'ils reçoivent la lumière du soleil le matin ou le soir. L'ombre totale est à proscrire, de même que le plein soleil aux heures chaudes.

Les espèces européennes sont moins exigeantes que les chinoises et les japonaises mais gagnent tout de même à une plantation bien soignée.

Voilà pour l'essentiel. Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur Jardiweb, ici :

http://jardiweb-floralbum.forumsactifs.com/t1460-epimediums-achats-2012

Bonnes plantations !

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

TOUT LE MONDE raffole des épimédiums !

Alors je me suis dit : "c'est branché, les épimédiums, c'est tendance !"

Et comme je ne fais rien à moitié, je me suis lancée dans le sujet !

Mwouais... Ca ne serait pas plutôt un attrape-nigaud ? (ou nigaude, en l'occurence...) ?

Car ce qu'on m'a sciemment caché, c'est qu'il faut se mettre à quatre pattes pour les photographier ! Se contorsionner au point d'en attraper des torticolis pour faire un clic de leur minois toujours penché vers le bas, ou boudant en vous tournant le dos ! Le font exprès, j'vous l'jure ! La belle arnaque !

Mais ça va pas se passer comme ça, je vous préviens, je me plaindrai, moi !!!

Contre tous ceux et celles qui me brandissent leurs branchettes fleuries d'épimettes sous le nez, sur les forums, les blogs, partout ! Si ce n'est pas de la publicité mensongère, ça, alors moi je suis la reine d'Angleterre ! (pardon Lisbeth, avec tout le respect que je te dois...).

M'en vais acheter un 'Giant', tiens, celui-là au moins je pourrai le regarder dans les "yeux"!

Encore faut-il se lever de bonne heure pour le trouver, cet elfe-là !

epimedium x perralchicum 'Froehnleiten, le premier planté il y a des années... Et le premier à fleurir. Planté au fond du jardin, dans ce que j'appelle pompeusement le "sous-bois"...

epimedium x perralchicum 'Froehnleiten, le premier planté il y a des années... Et le premier à fleurir. Planté au fond du jardin, dans ce que j'appelle pompeusement le "sous-bois"...

Versicolor 'Sulphureum', un ton moins pétant que le précédent, gracieux, tout en douceur, attachant...

Versicolor 'Sulphureum', un ton moins pétant que le précédent, gracieux, tout en douceur, attachant...

'Amber Queen' ! Une petite merveille, un bijou ! Et très photogénique en plus ! Il possède un jeune feuillage marbré, façon treillis et ces fleurs ! On dirait de petites araignées couleur d'ambre, suspendues au bout de leur fil...

'Amber Queen' ! Une petite merveille, un bijou ! Et très photogénique en plus ! Il possède un jeune feuillage marbré, façon treillis et ces fleurs ! On dirait de petites araignées couleur d'ambre, suspendues au bout de leur fil...

Un autre ? Je vous présente 'Pink Elf'. Grace, légèreté, élégance... La fée Clochette en mourrait de jalousie...

Un autre ? Je vous présente 'Pink Elf'. Grace, légèreté, élégance... La fée Clochette en mourrait de jalousie...

Ca, c'est l'épimédium rubum : grandes fleurs, costaud, idéal sous les arbustes, et beau feuillage qui vire au pourpre en automne et persiste tout l'hiver.

Ca, c'est l'épimédium rubum : grandes fleurs, costaud, idéal sous les arbustes, et beau feuillage qui vire au pourpre en automne et persiste tout l'hiver.

Voici l'épimédium warleyense 'Orangekönigin', un costaud celui-là aussi. Jolies fleurettes légères rose-orangé.

Voici l'épimédium warleyense 'Orangekönigin', un costaud celui-là aussi. Jolies fleurettes légères rose-orangé.

Mademoiselle Youngianum 'Roseum' fait sa pimbêche, a tourné le dos à l'objectif d'un air dédaigneux... Le blanc, je ne sais plus trop, il me semble que c'est 'Arctic Wings'.

Mademoiselle Youngianum 'Roseum' fait sa pimbêche, a tourné le dos à l'objectif d'un air dédaigneux... Le blanc, je ne sais plus trop, il me semble que c'est 'Arctic Wings'.

Epimédium brevicornu 'Rotundatum' en pleine croissance et épimédium pauciflorum qui fait un feuillage tout neuf, mais côté fleurs je ne vois rien venir encore...

Epimédium brevicornu 'Rotundatum' en pleine croissance et épimédium pauciflorum qui fait un feuillage tout neuf, mais côté fleurs je ne vois rien venir encore...

Il y en a quelques autres mais ils ne sont pas encore bien réveillés : Caramel forme ses longues hampes florales, épimédium leptorrhizum 'Mariko' végète, et avec épimédium fargesii 'Pink Constellation' j'ai fait une grosse bêtise : alors que ses hampes florales commençaient à sortir de terre, je lui ai balancé deux poignées de terreau pour le nourir : grillées, les fleurs... Je ne sais s'il m'en refera d'autres...

En tous cas vous l'aurez compris, je les adore, mes épis !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gisou
Publié dans : #Vivaces

Une marmotte au jardin...

Il était une fois un mignon géranium vivace qui avait une réputation de marmotte. Sauf que le dodu rongeur plonge dans les draps de Morphée pour se mettre à l'abri des rigueurs de l'hiver... Il hiberne, comme on dit.

G.M.E. (on va l'appeler comme ça, c'est plus simple) par contre prend généralement la poudre d'escampette en plein été. Dès que ça commence à chauffer, pfuit ! plus personne ! Il joue à l'homme des cavernes, se met au frais et pique un somme jusqu'au printemps suivant ! Date à laquelle il émet de belles feuilles découpées couleur chocolat puis fleurit, une ravissante floraison rose/mauve qui s'accorde à merveille avec son feuillage basané (pourquoi diable n'ai-je pas pensé à prendre des photos de ses fleurs ?!?).

Puis, la saison avançant, il verdit, d'un très beau vert foncé grisé chocolaté pourpré (!). Il faut lui associer des compagnons qui sachent le mettre en valeur, comme par exemple le lamier argenté (lamium maculatum 'Beacon Silver' ou 'White Nancy', tiens, encore un maculatum !), ou une heuchère 'Caramel' ou, pourquoi pas, le vert acide d'une heuchère 'Citronnelle' si... si seulement il ne s'évanouissait pas tel Cendrillon, sitôt le bal même pas terminé !...

Pourtant cette année il m'épate ! Bon, il faut dire que je l'ai peut-être un peu aidé, j'ai un peu triché, espérant faire durer sa courte période de végétation, je l'ai un peu bichonné, le bichon : apport de terreau au printemps et quelques arrosages pendant l'été. Et devinez quoi ? Ca a marché, il n'a pas bougé d'une feuille, pas pris de vacances, l'est resté toute la saison, le mignon !

Donc, le voilà à son réveil printanier, aussi chocolaté qu'un bol de Quickness !

Désolée, la photo n'est malheureusement pas terrible, c'était à mes débuts, depuis je m'améliore, enfin j'espère !

Geranium maculatum 'Expresso'

Le revoilà au cours de l'été, avec son beau feuillage sombre :

Geranium maculatum 'Expresso'

Mais la plus belle surprise, ce sont ses couleurs d'automne, absolument fabuleuses ! Les connait-on seulement, ses couleurs d'automne, lui qui habituellement ronfle depuis belle lurette à cette période de l'année ?

Eh bien là, chapeau, G.M.E. ! Il y a une bonne semaine déjà qu'il s'empourprait, ses feuilles prenant progessivement de belles teintes cuivrées. Au fil des jours, la couleur s'intensifie, c'est superbe, surtout en contraste avec le lamier...

Me fera-il la même surprise l'an prochain ? J'espère que oui. En tous cas, s'il faut le dorlotter un peu pour qu'il ne s'endorme pas, ça en vaut la peine...

Geranium maculatum 'Expresso'Geranium maculatum 'Expresso'
Geranium maculatum 'Expresso'Geranium maculatum 'Expresso'

Voir les commentaires